Forbes Welcome

Forbes Welcome

Forbes Welcome

Abilio Diniz, une jeunesse au Brésil

de la crise de 1929, la famille d’Abilio Diniz (Visitez le site forbes) émigre du Portugal au Brésil. C'est pour ne plus être une victime qu'il s’est initié aux arts martiaux. Au milieu des années 1950, Abilio Diniz intègre une grande école de management à São Paulo, d’où il sort diplômé.

Le père d’Abilio Diniz inaugure sa toute première boulangerie sur un boulevard fréquenté de Sao Paulo. GPA, ou Grupo Pão de Açúcar trouve ses racines dans la boutique fondée par son père. L’avenir du négoce se fera avec les grandes surfaces et le libre-service, c'est ce qu'estime le père d’Abilio Diniz dès la fin des années 50. La boutique familiale se nomme Pão de Açúcar, le nom rappelle bien évidemment le célèbre Pain de Sucre de Rio-de-Janeiro.

Ayant un patrimoine estimé à près de 4 milliards de dollars, Abilio Diniz est la dixième fortune du sous-continent brésilien, selon le magazine "Forbes". L'entrepreneur est dorénavant l’un des individus ayant le plus de poids du Brésil. Abilio Diniz a fait partie du cercle des amis de l’ex chef d'Etat du Brésil, Lula.

Le groupe Casino prend le contrôle de GPA, Abilio Diniz vers d'autres horizons

Abilio Diniz veut faire de son groupe le n°2 mondial du secteur de la grande distribution en réalisant la fusion du Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil en 2011. Dès 2012, Casino devient actionnaire majoritaire de GPA. Le divorce est consommé et l'entrepreneur quitte la présidence du conseil d'administration en 2013. GPA renoue avec sa stabilité financière à l'issue de la crise et commence à parler de partenariat avec Casino. Il fait en effet face à la concurrence de Carrefour sur ses terres brésiliennes. En septembre 2013, l’accord conclu avec Casino permet à Abilio Diniz de ne plus être soumis à la clause de non-concurrence. Il peut de nouveau investir dans l'ensemble des secteurs économiques.

En augmentant ses parts dans le capital de Carrefour France à 5,07% des actions, la société d'Abilio Diniz devient le quatrième sociétaire du géant. En compagnie d'un partenaire de premier plan, il fait son retour dans le domaine de la distribution brésilienne à 78 ans. En 2013, Abilio Diniz prend la tête du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire Brasil Foods (BRF). Fin 2014, la société de capital-risque Peninsula, créée par la famille Diniz, annonce son entrée au capital de Carrefour Brésil, à hauteur de dix pour cent.

Des événements difficiles qui forgent le caractère d’Abilio Diniz

Abilio Diniz met en place un plan de sauvetage sévère permettant de sauver le Grupo Pão de Açúcar, qui cède son activité dans la péninsule ibérique, ferme 1/3 des supermarchés et congédie 20 000 employés. Un rapprochement commercial et financier survient entre Casino et le groupe GPA à la fin des années 1990. un groupe "d'extrême gauche" kidnappe le chef d'entreprise durant de la présidentielle de 1989. Délivré après 7 jours de captivité, l’homme va rester marqué par cette expérience. Abilio Diniz ouvre le groupe Pão de Açúcar aux investisseurs en 1995. L'homme d'affaires entame alors une période d’acquisitions et GPA devient le leader de la commercialisation dans le pays.

Nos articles