Aujourd'hui, nombre de personnes s'interrogent : à quoi bon passer tant d'années dans les amphis d'une faculté si c'est pour ne pas trouver d'emploi ?

D'une manière générale, le marché de l'emploi tarde vraiment à redécoller et l'incertitude plane.

bureau

On peut cependant constater que l'emploi des cadres est en pleine reprise, même si cette reprise est irrégulière selon les secteurs.

Les situations se révèlent assurément différentes en fonction des secteurs.

Il n'y a en effet aucune comparaison possible entre le développement des télécoms et l'inertie du transport-logistique. Les cadres connaissent un turn-over plus important que le reste des salariés. La souplesse des cadres est observée. Cette mobilité n'est pas uniforme. Il peut aussi bien s'agir d'une nouvelle affectation au sein de la même entreprise que d'un changement d'employeur. L'idée du cadre qui passe toute sa carrière dans la même entreprise est désuète. Désormais, beaucoup d'entre eux n'hésitent pas à voguer vers d'autres horizons professionnels. Plusieurs raisons peuvent pousser une personne à accepter un nouveau poste. Par exemple, signalons l'absence de possibilités d'évolution et l'envie de découvrir un autre domaine d'activité. Il n'est pas suffisant d'avoir l'ensemble des compétences demandées pour accéder au poste désiré. Démontrer son désir de progresser est aussi capital. La recherche d'un emploi ne se fait pas au hasard, si ce n'est en suivant les conseils de spécialistes, par exemple ceux de Aft-iftim-orientation. Par exemple, il est plus avantageux d'insister sur ses acquis que de mettre en avant ses critères de choix. Un réseau de professionnels oeuvrant dans le même secteur d'activité est également un atout incontestable. Avoir des contacts et les entretenir s'avère souvent bénéfique. Le monde de l'emploi est un univers mouvant. C'est pourquoi il est essentiel d'être informé de ses actualités sur le site web Aft-iftim-orientation.com.

Partenaires